Assainissement

Bassins d'orage

Les bassins d’orage ont une fonction de régulation des flux transitant dans le réseau d’assainissement par temps de pluie.


Dans un milieu très urbanisé, l’intérêt du bassin d’orage est d’intercepter de grands volumes d’eaux pour réduire les risques d’inondation. Le bassin d’orage peut donc parfois éviter le redimensionnement de tout le réseau aval, par rapport à un défaut de capacité hydraulique survenant par temps de pluie.

De plus, les mises en charge constatées dans le réseau unitaire par temps de pluie peuvent générer des déversements d’effluents pollués directement vers le milieu naturel. Dans un environnement fragile, où la protection du milieu naturel devient prépondérante, le bassin d’orage peut être conçu pour stocker les fractions les plus polluées des eaux. L’événement pluvieux passé, les effluents stockés pourront alors être restitués avec un débit régulé au réseau pour traitement en station d’épuration.

L'agglomération orléanaise dispose de 3 bassins d'orage :

  • le bassin de Lamballe (Fleury les Aubrais),
  • le bassin de la Chilesse (Saint Jean de la Ruelle),
  • le bassin de la zone d’activités Ingré-Saint Jean de la Ruelle,
  • le bassin du Clos Aubert (Saint Pryvé Saint Mesmin).

Les caractéristiques de ce dernier ouvrage sont les suivantes :

  • Volume de stockage : 6 500 m3 ;
  • Dimensions : forme rectangulaire d’environ 18 m de large et 50 m de long ;
  • Profondeur : environ 12 mètres.

Ce bassin en béton est équipé d’un système de désodorisation et d’un nettoyage mécanique du radier par clapets de chasse.

Assainissement

Construction du bassin d'orage de la Chilesse