Infrastructures - Voirie

Infrastructures et voirie

L’AgglO aménage les entrées de ville et les voiries communautaires structurantes pour fluidifier la circulation automobile, sécuriser les espaces de circulation des modes doux et recréer des liens entre les quartiers.

L’entretien et l’exploitation des voies dites de « catégorie 1 » (principales voiries de contournement et d’entrée dans l’agglomération) revient à l’AgglO. Cette dernière réalise également des travaux d’investissement sur les voies de « catégorie 2 », dont l’entretien et l’exploitation restent à la charge des communes et du Département du Loiret.

Infrastructures - Voirie

Quelques réalisations

Réaménagement de l’avenue de Paris

Les entrées de ville sont réaménagées en boulevards urbains, plus agréables et sécurisés, pour les automobilistes et aussi pour les piétons et les cyclistes. Conformément au Projet d’AgglO 2008/2014, l’Avenue de Paris à Orléans a fait l’objet de travaux, pour sa partie comprise entre le carrefour de la rue de la Gare et le carrefour Libération.

La chaussée a été entièrement réaménagée et le terre-plein central élargi entre le pont du boulevard de Québec et le pont de la Bourie Rouge. Des arbres et arbustes ont été plantés sur le terre-plein central et le long des voies de circulation. Une piste cyclable à double sens de circulation et un espace dédié aux piétons ont également été créés pour favoriser et sécuriser les circulations douces.

Travaux de réaménagement de l’Avenue des Droits de l’Homme à Orléans

Sur près de 1,4 km, les voies de circulation de l’avenue des Droits de l’Homme ont été doublées, des rues Roger Barnoux et Arsène Bourgeois à la rue du Greffoir, et de la rue du Petit Pont à la RD 2060. La piste cyclable, qui longe l’avenue sur plus de 2,2 km, n'a pas été modifiée. Celle-ci permet de relier la zone d’activités des Châtelliers au centre ville orléanais. La bretelle d’accès au giratoire de la Fosse Bénate à Orléans (bretelle de sortie Orléans Centre de la RD2060) a également été élargie.

L’avenue des Droits de l'Homme, une artère qui a vu le jour en 1990
L’avenue des Droits de l’Homme relie la RD 2060 à l’avenue Jean Zay sur près de 2250 mètres linéaires. Cet axe a été construit en 1990 avec une seule voie de 4 mètres de largeur dans chaque sens et un terre-plein central paysager de 13 à 15 mètres de large. Cette voie a cependant été conçue de façon à disposer à terme de 2 voies de circulation dans chaque sens séparées par un terre-plein central de 9 ou 11 mètres de largeur. Son doublement a été partiellement réalisé en 1998-1999 sur les 550 mètres linéaires les plus à l’Ouest, c'est-à-dire entre l’avenue Marie Stuart et les rues Roger Barnoux et Arsène Bourgeois.
Le tronçon de l’avenue des Droits de l’Homme compris entre la rue du Greffoir et la rue du Petit Pont est inclus dans le périmètre de la ZAC du Clos de la Fontaine. A ce titre, son doublement a été réalisé par la Semdo dans le cadre des travaux d’aménagement de la ZAC. Le tronçon correspondant représente 320 mètres linéaires de voie.

Des trafics routiers parmi les plus hauts de l'agglomération
Le trafic sur cet axe, qui dépasse aujourd’hui aux heures de pointe 1 200 véhicules par heure dans chaque sens, devrait augmenter considérablement dans les années à venir avec l’urbanisation de l’Est de l’agglomération et le passage de la 2ème ligne de tramway avenue Marie Stuart, ce qui explique que le doublement de la totalité de l’avenue soit envisagé. Ce renforcement d’infrastructures routières permettra de fluidifier totalement la bretelle venant de l’Est orléanais, dont la capacité de stockage est aujourd’hui parfois insuffisante. Par conséquent, la bretelle nord-ouest de Fosse Bénate serait pénalisée par cette fluidification. Son doublement est donc également nécessaire pour améliorer le stockage des véhicules.
Les aménagements devront inciter au respect de la vitesse limite fixée à 50 km/h en agglomération et à la prudence aux intersections et traversées piétons ou cycles.

Un chantier de l'AgglO très développement durable
A la demande de l’AgglO, l’entreprise Colas en charge du chantier s’est engagée à respecter la démarche de développement durable engagée dans le cadre de son Agenda 21. Ainsi, l’entreprise a réalisé des enrobés tièdes, à 100°C contre 160°C pour des enrobés classiques. Cette diminution de la température de chauffe permet d’optimiser nettement le bilan carbone. C’est la première fois que cette technique était utilisée sur un chantier de l’AgglO. L’entreprise s’est également engagée à réaliser une économie de 25% des consommations d’énergie et de 28% des émissions de gaz à effets de serre. Pour diminuer le transport et l’apport de nouveaux matériaux, l’entreprise s’est également engagée à optimiser les déblais du chantier en réutilisant les matériaux du site et en recyclant les déchets produits.

Le doublement de l’avenue des Droits de l’Homme, inscrit au Projet d’agglomération 2008-2014, vient compléter l’aménagement de la ZAC du Clos de la Fontaine réalisé par la Mairie d’Orléans. Cette voie qui constitue la principale pénétrante au cœur de l’agglomération en venant de l’Est est classée en catégorie 1 dans les statuts de la voirie communautaire.

Réaménagement de la RD2020 Sud

Ce projet d’aménagement concerne le tronçon de la RD 2020 compris entre la rue Léwy et le carrefour Candolle.

Une opération d'envergure aux enjeux multiples
Il s’agit tout d’abord de recoudre le quartier Saint-Marceau, séparé aujourd’hui dans ses fonctionnalités et sa vie de quartier. L’aménagement de deux carrefours à feux sur le secteur, sécurisant la traversée des piétons et des cycles d’Est en Ouest, favorisera ces échanges. La mise en œuvre d’un enrobé dit « phonique » sur la portion de voirie concernée entraînera une réduction de bruit significative sur le secteur, pour plus de confort et de qualité de vie aux riverains.

Deuxième objectif visé : apaiser la circulation automobile et sécuriser les flux en transformant cet axe majeur en une voie urbaine et paysagère. Un terre-plein central paysager sera créé d’une largeur variant de 3 à 4 mètres, entouré de part et d’autre de deux voies de circulation automobile de 2,70 et 3 mètres. Des espaces verts et un plateau partagé piétons-cycles seront réalisés de part et d’autre de la voie,pour accentuer encore la vocation de cette nouvelle voie urbaine privilégiant le confort des habitants du quartier et les modes doux.

- Maîtrise d'ouvrage : AgglO
- Maîtrise d’œuvre : Groupement de maîtrise d’œuvre : Cabinet Merlin(VRD), Traitvert (espaces verts), Aartill (Eclairage) - Entreprises : Eurovia pour la voirie et les réseaux, Citéos pour l’éclairage et signalisation, ISS pour les espaces verts.
- Coût du projet financé par l’AgglO : 2 315 000 € TTC (enveloppe travaux inscrite au projet d’agglomération)

Travaux de réhabilitation du pont Auger à Chécy

Les travaux de réhabilitation du pont Auger, pilotés et financés par l’AgglO, ont débuté en octobre 2010 et se sont achevés en juin 2011.
L’état de dégradation du pont, en raison de la vétusté de l’ouvrage, nécessitait des travaux importants de réhabilitation. Ces travaux ont été entièrement pris en charge par l’AgglO.

Les travaux ont permis :

- de réhabiliter l’ouvrage en préservant le cadre environnant,
- d’améliorer la circulation des piétons, des personnes à mobilité réduite et des cyclistes.

Nature des travaux
Les travaux ont consisté à démolir l’ouvrage béton fortement dégradé en le remplaçant par un tablier en béton de 29 m de longueur, prenant appui sur deux nouvelles fondations créées à chaque extrémité du franchissement. Les éléments en maçonnerie du pont rappelant l’aspect historique du site ont été restaurés.
Le nouvel ouvrage permet la circulation des véhicules jusqu’à 19 tonnes. Il est constitué d’une chaussée de 3 m de largeur pour le passage des véhicules en alternat et d’un trottoir de 1,40 m à l’est permettant le cheminement des personnes à mobilité réduite.

Passerelle piétons-cycles du Pont Maréchal Leclerc à Olivet

Aménagée en encorbellement sur la partie aval du pont Maréchal Leclerc, la future passerelle permettra un franchissement sécurisé du pont Maréchal Leclerc pour les piétons, les cyclistes et les personnes à mobilité réduite.

Un réseau cyclable continu et sécurisé La traversée du pont Maréchal Leclerc a été identifiée par l’AgglO et la Ville d’Olivet comme un axe intercommunal prioritaire reliant les centres-villes d’Olivet et d’Orléans. A ce titre, l’AgglO est maître d’ouvrage de ce projet qui permettra de réaliser une continuité des itinéraires cyclables.

Deux projets en un
Si le pont Maréchal Leclerc se situe sur la commune d’Olivet, il est la propriété du Conseil général du Loiret (RD 920). Afin de ne pas multiplier les phases de travaux sur le site, le Conseil général du Loiret procédera,durant la construction de la passerelle, à une rénovation du pont(voirie, trottoirs, corniches et garde-corps). Une convention a été signée entre le Département du Loiret et la Communauté d’agglomération à cet effet.

Un projet architectural harmonieux
D’une longueur totale de 280 mètres, la passerelle a été conçue pour s’intégrer harmonieusement dans son environnement et répondre aux contraintes d’un site classé comme Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP). Elle offrira de plus aux promeneurs un espace protégé au cœur d’un site répertorié au patrimoine mondial de l’Unesco.
C’est le bureau d’ingénierie Jean Muller et le cabinet d’architectes Strates qui ont été retenus en 2005 par l’AgglO comme projet lauréat. La structure porteuse de la future passerelle se composera d’une succession de 12 arcs métalliques fins prenant appui sur les avant-becs en maçonnerie du pont Maréchal Leclerc. Le mouvement des arcs accompagnera l’architecture globale du pont en pierre de taille datant de 1870.
D’une largeur utile de 2,30 mètres, la passerelle garantira un confort optimal des cyclistes et des promeneurs, avec l’aménagement de plates-formes d’accès en enrobés sur les rives droite et gauche et la pose d’un revêtement bois au sol.
Le caractère végétal du site sera préservé par un traitement paysager aux extrémités de l’ouvrage, sur les berges nord et sud du Loiret.
Le projet bénéficie de financements de la part de la Région Centre, du Conseil Général et de la ville d’Olivet.

Infrastructures - Voirie

Les travaux de la semaine 38


Les travaux dans l'AgglO et leur impact sur la circulation.


Infrastructures - Voirie

Aménagement de la liaison entre la RD2020 et la RD97, au nord de l’AgglO

L’AgglO réaménage les voiries communautaires pour les rendre plus agréables et sécurisées, tant pour les automobilistes que pour les piétons et les cyclistes. Conformément au Projet d’AgglO 2008/2014, la liaison entre la RD2020 et la RD97, située sur les communes de Chanteau, Fleury les Aubrais et Saran, fait à son tour l’objet de travaux.


Infrastructures - Voirie

Carte des voiries communautaires

Téléchargez la carte 2011 du trafic routier dans l'agglomération Orléans Val de Loire.