Déplacements urbains

Plan de Déplacements Urbains

Le plan de déplacements urbains (PDU) est un document qui définit les principes de l’organisation des déplacements à moyen terme, dans le périmètre des transports urbains. Il propose des actions pour une période de 5 ans, devant concourir à maîtriser le trafic automobile et à augmenter l’usage des transports publics et des modes doux (marche, vélo).

Le premier PDU de l’agglomération orléanaise a été approuvé le 27 avril 2000 par la Communauté de Communes.
Conformément à la loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie de 1996, la révision du PDU de l’agglomération orléanaise a été lancée le 8 juillet 2004.
Dans un premier temps, un bilan du PDU initial a été réalisé, sur la base des données de l’observatoire des déplacements.

Bilan du PDU

Dans un second temps, l’AgglO a élaboré le projet de PDU révisé, permettant une mise en conformité avec la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains de décembre 2000 (SRU) et s’appuyant sur de nouvelles études : déplacements des scolaires, transport et livraisons de marchandises et sur le pôle d’échanges de la gare d’Orléans.
Ce nouveau PDU affiche une volonté favoriser les transports urbains, le vélo, la marche à pied… : doublement des déplacements à vélo (passant de 3 à 6 % de l’ensemble des déplacements) d’ici à 2017 et stabilisation voire diminution de la part modale de la voiture.
Six grandes thématiques ont été dégagées et sont accompagnées d’un planning de réalisation et d’une estimation financière :

  • aménager et organiser le réseau de voirie en fonction du trafic et du milieu urbain traversé
  • poursuivre les efforts en faveur des transports en commun
  • encourager la pratique du vélo et de la marche à pied
  • maîtriser le stationnement
  • intégrer le transport de marchandises dans le fonctionnement de la ville
  • promouvoir des comportements de déplacements citoyens

Un volet spécial du PDU est par ailleurs consacré à l’accessibilité du territoire de façon à contribuer à une plus grande autonomie des personnes à mobilité réduite. Cela concerne le réseau de transports urbains mais aussi les espaces publics.

Conformément à la directive européenne 2001/42CE du 27 juin 2001, l’AgglO a lancé une évaluation des effets sur l’environnement du projet de PDU révisé avant son adoption. Elle concerne les thèmes suivants : patrimoine naturel, patrimoine paysager, eau, risques naturels et technologiques, sols et sous-sols, énergie, air et effet de serre, déchets, bruit. Le rapport environnemental est intégré en annexe du PDU révisé.

A l’issue de l’enquête publique qui s’est déroulée du 29 octobre au 30 novembre 2007 inclus, la commission d'enquête a formulé un avis favorable sur l’intérêt de la révision du PDU.

Le PDU révisé a été approuvé par le conseil de communauté du 8 juillet 2008.

PDU révisé partie 1
PDU révisé partie 2
PDU révisé partie 3
PDU révisé partie 4
PDU révisé partie 5

Déplacements urbains

Les chiffres clés de la mobilité dans l’agglomération orléanaise de 2008 à 2014

Assurer une mobilité durable pour tous et rééquilibrer l’usage des différents modes de transports : ce sont les
objectifs de la politique de déplacements conduite par l’agglomération orléanaise et les 22 communes du territoire.
Les actions menées doivent, d’une part, contribuer à stabiliser, voire à diminuer l’usage de la voiture, et, d’autre part, à développer l’usage du vélo, de la marche à pied, et des transports collectifs. Parmi ces actions, inscrites au Plan de Déplacements Urbains (PDU) adopté en 2008, un grand nombre a été réalisé. C’est ce que révèle le bilan de l’évaluation à mi-parcours de ce PDU.
La publication de ces chiffres-clés de la mobilité vise à faire connaître les résultats de l’analyse des principaux effets de la politique des déplacements sur l’agglomération.
Cette première parution fait état de l’offre et de l’usage de la mobilité sur le territoire en 2014 et propose une analyse des principales évolutions depuis 2008.