Déplacements urbains

Grand projet ferroviaire Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon (POCL)

Le projet ferroviaire POCL poursuit une double ambition : desservir le grand centre de la France et offrir une alternative à la ligne Paris-Lyon existante. Cette double ambition a été confirmée lors du débat public (2011-2012) et par la Commission Mobilité 21 (2013) :

Pour les onze agglomérations du centre de la France concernées par le projet (Orléans, Blois, Vierzon, Châteauroux, Bourges, Nevers, Montluçon, Moulins, Vichy, Clermont-Ferrand, Roanne), il améliore les liaisons avec Paris, Lyon et les autres régions françaises en offrant de meilleurs temps de parcours et de nouvelles dessertes. Ce gain d'accessibilité conjugué à un effet d'image participe à accroître l'attractivité résidentielle et économique des territoires et concourt à favoriser les dynamiques territoriales.

Pour tous ceux qui prennent le train entre le sud de la France et Paris ou le nord de la France, il améliore la régularité des liaisons et permettra à terme la croissance des déplacements. En effet, l'augmentation continue des trafics sur la ligne à grande vitesse (LGV) Paris-Lyon existante crée des difficultés pour maintenir la régularité des trains et répondre à terme à la demande de déplacements. Bien que les améliorations en cours et programmées devraient permettre de gagner en capacité et en régularité, l'exploitation de la ligne actuelle deviendra critique à long terme. Or la LGV Paris-Lyon s'avère essentielle dans le fonctionnement du réseau ferroviaire national et européen : sa situation géographique et stratégique centrale et les lignes qui se sont créées dans son prolongement en font la colonne vertébrale du réseau ferroviaire national et européen. Aussi la vulnérabilité de la ligne affecte le fonctionnement d'ensemble d'une grande partie du réseau ferré national.

Plus d'informations sur le projet sur www.rff-pocl.fr

Déplacements urbains

Concertation sur le projet de réouverture de la ligne ferroviaire Orléans-Châteauneuf sur Loire

Réseau Ferré de France a organisé, du 10 janvier au 24 février 2012, une concertation sur le projet de réouverture au trafic voyageurs de la ligne Orléans-Châteauneuf sur Loire.

Ce projet a pour objectif la réouverture à la circulation de trains de voyageurs sur la portion de 27 km de ligne ferroviaire entre Orléans et Châteauneuf sur Loire. Il permettra ainsi :

> d’offrir un mode de transport en commun ferré alternatif à la voiture. Performant, rapide et sûr, il diminuera la congestion à l’entrée d’Orléans aux heures de pointe.
> un accès simplifié au centre-ville d’Orléans, en particulier pour les trajets domicile-travail et domicile-études.

Entre 2009 et 2011, des études préliminaires financées par la Région Centre ont permis de définir les nouveaux services envisagés :

> 6 communes desservies : Orléans, Saint Jean de Braye, Chécy, Mardié, Saint Denis de l’Hôtel et Châteauneuf sur Loire
> 2 points d’arrêts en interconnexion avec la 2ème ligne de tramway CLEO à Saint Jean de Braye
> un train toutes les demi-heures en heure de pointe et un toutes les heures en heure creuse
> un temps de parcours estimé à 30 minutes entre Orléans et Châteauneuf sur Loire
> la compatibilité des horaires envisagés avec le cadencement des circulations ferroviaires, permettant ainsi des correspondances faciles en gare d’Orléans
> le maintien et le développement du transport de marchandises

Réseau Ferré de France, maître d’ouvrage du projet, invite le public à s’informer et à s’exprimer sur les caractéristiques et fonctionnalités du projet : la localisation des haltes, l’avenir des passages à niveau, la fréquence de circulation, l’insertion du projet dans son environnement, l’électrification…

Consultez la page Internet du projet : www.orleanschateauneufsurloire.fr

Déplacements urbains

Trajet direct en TGV vers les aéroports parisiens, le nord de la France et l’Europe


Depuis la fin de l’année 2007, un TGV quotidien relie Brive à Lille dans les deux sens en passant par Châteauroux, Vierzon et Les Aubrais.

Cette liaison vers les pôles de Marne-la-Vallée, Roissy et Lille constitue un plus pour l’AgglO et ses environs en offrant un trajet rapide et direct avec les aéroports parisiens (1h30 de Roissy), la banlieue parisienne et le nord de la France en moins de 3h.

Le TGV Lille > Brive desservant Les Aubrais porte le N°5248.
Le TGV Brive > Lille desservant Les Aubrais porte le N°5296.

Plus d'informations sur www.sncf.com