L'AgglO

Budget 2014 de l’AgglO : un budget de transition

Le Projet d’AgglO définit les projets et les investissements que l’AgglO s’est engagée à réaliser sur la période 2008-2014. Le budget de l’année 2014 est donc un budget
de transition, qui permettra d’achever complètement toutes les actions programmées sur les six ans qui viennent de s’écouler. Un nouveau Projet d’AgglO sera défini
par la nouvelle assemblée qui sera désignée à l’issue des élections municipales de mars prochain. Le dernier budget de l’actuelle mandature se caractérise par un
montant d’investissement de 44 millions d’euros, dont 10 consacrés au développement économique et à l’emploi et par une confirmation du désendettement initié en 2013.

365 millions d’euros, c’est le budget voté pour 2014. Il a été élaboré dans un environnement économique particulièrement défavorable, tant pour les ménages, que pour les entreprises et les collectivités locales.

Des dépenses en baisse de 2 % et une dette en diminution

Etabli sous la contrainte d’une baisse des recettes principalement liée à des décisions
nationales, le budget 2014 respecte toutefois la stratégie définie dans le cadre du Projet d’AgglO, avec une stabilité des taux de fiscalité locale, des dépenses courantes en baisse et l’achèvement des projets d’investissement prévus.

Depuis le 1er janvier 2014, de nombreuses décisions nationales pèsent sur les dépenses de l’AgglO, notamment des hausses de taxes (TVA, Taxe Générale sur les Activités Polluantes), des hausses de cotisations retraite, de charges de sécurité sociale, ainsi que des revalorisations et des augmentations de contributions, qui représentent 1,7 million d’euros de dépenses supplémentaires. Parallèlement, des baisses de recettes concernant les collectivités locales ont été décidées au niveau national : baisse des dotations et compensations versées par l’Etat, perte de recettes fiscales (CFE et CVAE) liées à des réformes nationales, soit une baisse de recettes de 3,3 millions d’euros. Ainsi, toutes choses égales par ailleurs, la perte de ressources pour l’AgglO peut être estimée à 5 millions d’euros par an, ce qui correspond à une diminution de 30 % de sa capacité d’autofinancement.

Avec 148 millions d’euros de dépenses de fonctionnement courant (contre 151 millions d’euros en 2013) et 44 millions d’euros de dépenses d’investissement, le budget 2014 traduit concrètement la volonté de maîtriser les dépenses courantes, d’achever les projets initiés et de maintenir la qualité du service public pour les habitants et les entreprises de l’AgglO.

A fin 2014, la dette de l’AgglO devrait s’élever à 572 millions d’euros, contre 604 millions d’euros à fin 2012.

Une priorité pour le développement économique et l’emploi

Le budget 2014 consacre une large place au développement économique du territoire, à l’environnement et aux services de proximité.

Au coeur des priorités de l’AgglO, le projet Dessaux-Orléans-Les Aubrais affiche l’ambition de créer un nouveau pôle urbain à proximité de la gare des Aubrais et d’offrir à terme des logements, des activités économiques et des équipements publics. Ce projet sera un levier d’attractivité forte pour le territoire, idéalement situé à une heure de Paris. Le choix d’installer un système de transport par télécabine permettra de relier avec rapidité et confort les quartiers situés de part et d’autres des voies ferrées et facilitera l’accès à la gare des Aubrais et l’intermodalité.

La décision de rapprocher les structures de développement économique du territoire et de déployer conjointement avec le Département, l’Adel, la CCI et l’Udel-Medef la marque de territoire Loire&Orléans a pour objectifs d’apporter plus de lisibilité et d’efficience dans la mise en oeuvre de l’action économique au plan local, d’améliorer la notoriété de notre territoire et son attractivité pour des investisseurs potentiels.

La poursuite de l’aménagement de la ZAC des Guettes au Nord, de la ZAC de La Saussaye au Sud et l’accueil d’enseignes internationales qui viennent renforcer l’offre commerciale et l’attractivité de l’AgglO sont des exemples concrets des actions de développement économique portées par l’AgglO.

L'AgglO

Tout savoir sur le budget 2014 de l'AgglO

Pour tout savoir sur le budget 2014 de l'AgglO, consultez le Mémo budget 2014.

L'AgglO

Qui finance l'AgglO ?

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

L'AgglO

Les dépenses par compétences

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.