L'AgglO

Historique

Le 27 novembre 1964, douze communes (Orléans, Chécy, Combleux, Fleury les Aubrais, Ingré, La Chapelle Saint-Mesmin, Saint-Jean de Braye, Saint-Jean de la Ruelle, Saint-Jean le Blanc, Saint-Pryvé Saint-Mesmin, Semoy, Saran) décident de créer le SIVOM (syndicat intercommunal à vocations multiples) de l'agglomération orléanaise afin de répondre à l'une des préoccupations principales des ménages : la destruction des ordures ménagères.

L\'AgglOOutre le traitement des ordures ménagères (la collecte reste de la compétence des communes), le SIVOM est doté de deux autres vocations facultatives (c'est-à-dire que les communes membres peuvent adhérer au choix à l'une ou plusieurs des compétences exercées par le SIVOM ) :

- les ouvrages d'assainissement
- la lutte contre l'incendie

En 1966, la commune d'Olivet les rejoint. Elle sera suivie de Saint-Cyr en Val en 1970, Saint-Hilaire Saint-Mesmin en 1972 et d'Ormes en 1973.

Le 20 juin 1975, le champ des vocations du SIVOM est élargi. Treize vocations sont confiées au SIVOM dont une majorité devient obligatoire pour les dix communes adhérentes.

Le périmètre s'élargit encore avec l'adhésion de Saint-Denis en Val en 1976, de Mardié en 1983 et de Boigny sur Bionne et Marigny Les Usages en 1995.

Le 1er janvier 1999 voit la création de la Communauté de Communes de l'Agglomération Orléanaise (CCAO) qui, regroupant vingt communes, se substitue au SIVOM de l'agglomération orléanaise et au District de l'Est Orléanais (qui regroupait Saint-Jean de Braye, Marigny les Usages et Boigny sur Bionne)

Au 1er janvier 2001, les communes de Bou et Chanteau intègrent la Communauté de Communes.

Enfin, au cours des Conseils de Communauté de juin et septembre 2001, les élus débattent et décident d'adopter les modifications des statuts de la Communauté de communes nécessaires à l'évolution vers une Communauté d'agglomération.

Au 1er janvier 2002, la Communauté de communes de l'agglomération orléanaise devient officiellement une Communauté d'agglomération.
Le 21 novembre 2002, les élus réunis en Conseil de Communauté adoptent le Projet d'agglomération, le plan d'action de l'agglomération pour les cinq ans à venir.
A cette occasion, ils choisissent le nouveau nom de la Communauté d'agglomération qui devient "Communauté d'agglomération Orléans Val de Loire" ou "l'AgglO".